Design et expérience utilisateur

Flows Communication Marketing

Entre design, experience utilisateur et intelligence artificielle : faut-il choisir ?

Ce n’est plus une nouveauté : le digital est LE support permettant à toute marque de communiquer facilement, d’évaluer l’efficacité des campagnes, d’optimiser le ciblage et de réunir les utilisateurs. Chaque année et en fonction des évolutions proposées, les professionnels du Marketing (et autres fonctions liées au digital) doivent revoir leurs priorités et intégrer les nouvelles tendances digitales à leurs stratégies. De quoi est-il question aujourd’hui ? Quelle est la place du design dans l’expérience utilisateur ?

Expérience client + digital = succès.

L’expérience client, plus couramment l’UX, définie la manière dont on ressent et perçoit l’utilisation d’un site internet ou d’une application. En fonction de son ergonomie, d’une navigation optimisée, d’un contenu qualifié et lisible et de diverses fonctionnalités favorisant l’expérience d’utilisation. Les enjeux sont généralement focalisés sur la capacité à capter l’audience et à la fidéliser.

Pourquoi améliorer l’expérience client ? Accroître les ventes et ainsi atteindre plus aisément les objectifs commerciaux, mais aussi fidéliser sa clientèle, lui favoriser au maximum l’utilisation des outils et supports qu’on lui propose, en fonction de ses besoins et de manière personnalisée. Car oui, l’heure est à la personnalisation, au data marketing centré sur l’individu, et non sur une généralité d’individus. Il s’agit avant tout d’un travail de réflexion stratégique et créative, afin d’emprunter les virages tendances sereinement et ainsi maîtriser ses chiffres.

Expérience client + digital – design = mauvaise idée !

Pourquoi insister sur le design et déployer davantage la créativité ? Pour se différencier, en priorité. Il est question de proposer des contenus de meilleure qualité, tant sur le fond que sur la forme, de proposer des campagnes d’exception. Bref, faire de la qualité, toujours plus de qualité, plutôt que de se perdre dans une multitude de campagnes qui se répètent et se ressemblent.

Mais qu’est-ce que ça change réellement, de proposer un design à l’UX ? Prenons l’exemple de ce post publié sur Linkedin il y a environ 2 semaines, illustrant parfaitement la différence entre une carte d’embarcation standard, et une autre proposant une création graphique.

Le constat est clair : la carte d’embarquement est bien plus lisible (et agréable à lire !), ultra simplifiée sans omettre aucune information capitale et se différencie en un seul coup d’œil de l’autre carte. Et en prime, au niveau technique, le design est très largement abordable. On valide ?

Quelle est la réelle difficulté dans tout cela ?

Le rapport met en avant que les créatifs reconnaissent avoir besoin de recourir aux technologies pour pouvoir répondre à la demande croissante de contenus hyper qualitatifs centrés sur une expérience personnalisée…et en temps réel. Cela sous-entend que nous projetons aujourd’hui d’additionner data, UX, design et IA (prenons l’exemple simple de l’automatisation). C’est-à-dire mixer entre elles un bon nombre de compétences pourtant bien distinctes mais complémentaires, afin de répondre aux objectifs Marketing et Commerciaux (côté entreprise) et aux besoins d’une simplification et ultra rapidité de l’accès aux outils et contenus (côté utilisateur). Pourtant, associer créativité et IA ne semble pas aisé, du moins en ce qui concerne la mise en place en interne (au niveau de l’entreprise).

Tendons-nous finalement à une quasi-transformation du métier de créatif ?

Florine DE KORWIN
Flows Communication 
Directrice indépendante de projets communication et marketing digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code